COVID-19 en médecine générale

Depuis le début de la pandémie, les personnes potentiellement infectées par la COVID-19 peuvent être prises en charge au cabinet pour le diagnostic et/ou pour le suivi dans la mesure où les cabinets ont mis en place une infrastructure adéquate avec flux/filière dédiée (locaux ad hoc, séparation des patient∙e∙s, équipe dédiée, plages horaires, matériel, etc.). Rappelons que le tableau clinique des patient∙e∙s avec COVID-19 est variable et des personnes infectées et contagieuses n’ont parfois que peu ou pas de symptômes (30-40% selon les études). Il apparaît donc indispensable que chaque cabinet puisse accueillir de potentiel∙le∙s patient∙e∙s infecté∙e∙s dans les meilleures conditions possibles, afin de protéger son personnel.

Initialement réservée aux patient∙e∙s vulnérables avec facteurs de risque, la stratégie de test diagnostic a également évolué depuis le 22 avril. Les critères de test sont désormais élargis à toute personne qui présente des symptômes potentiellement en lien avec COVID-19.

Dans ce contexte, une voie rapide de test diagnostic, sans consultation médicale, pour des personnes symptomatiques sans facteur de risque a été mise en place sous l’égide de la DGS dans des structures dédiées. Cela s’inscrit dans une perspective de santé publique de suivi épidémiologique populationnel de la maladie avec accès à bas seuil au test.

Il est primordial que les cabinets de médecine générale qui le souhaitent puissent participer à cet effort de santé publique. Il semble en effet cohérent et complémentaire de pouvoir baser, au moins en partie, la réponse sanitaire sur des infrastructures existantes de proximité tels que les cabinets de médecine générale. Il est donc possible pour les cabinets de réaliser des frottis de suivi épidémiologique avec ou sans consultation médicale associée (avec forfait ad-hoc).  

Nous vous proposons, via cet espace Internet dédié, trois types de documents:

  • un algorithme général sur la conduite à tenir relative à la prise en charge des patient∙e∙s en intégrant ceux∙celles suspect∙e∙s de COVID-19, ainsi que les cas avérés
  • des liens et des documents complémentaires brefs et spécifiques à chacune des étapes clés de la démarche
  • une FAQ relative au COVID-19 largement alimentée par les questions des cabinets de médecine générale

Nous espérons que cet accompagnement, via la mutualisation et la centralisation de documentation, vous permettra d’appréhender au mieux dans vos cabinets, cette crise aussi douloureuse qu’inédite. Nous vous encourageons également à nous faire part des éventuelles améliorations que vous jugerez pertinentes.

Nous contacter