COVID-19 en médecine générale

Durant la pandémie de Covid-19, les médecins généralistes sont à disposition des patient∙e∙s de la communauté. C’est en ce sens que l’article 10a alinéa 2 de la Directive fédérale en date du 16 mars 2020 a été rédigé.

En conséquence, les cabinets restent ouverts durant la pandémie de COVID-19 pour les urgences et les prises en charge de patient∙e∙s ne pouvant être différées.

S’agissant des patient∙e∙s potentiellement infecté.e∙s par le COVID-19, ils∙elles peuvent être pris∙es en charge au cabinet pour le diagnostic et/ou pour le suivi si les médecins le souhaitent et dans la mesure où les cabinets ont mis en place une infrastructure adéquate avec flux/filière dédiée (locaux ad hoc, séparation des patient∙e∙s, équipe dédiée, plages horaires, matériel,…).

Rappelons que le tableau clinique des patients avec COVID-19 est variable et des personnes infectées et contagieuses n’ont parfois que peu ou pas de symptômes (30-40% selon les études). Cela peut donc procurer un faux sentiment de sécurité au personnel, et pourrait l’exposer involontairement au coronavirus. Il apparait donc indispensable que chaque cabinet puisse se préparer à accueillir de potentiels patient∙e∙s infecté∙e∙s dans les meilleures conditions possibles.

Dans cette perspective, nous vous proposons, via cet espace Internet dédié, trois types de documents :

  • Un algorithme général sur la conduite à tenir relative à la prise en charge des patient∙e∙s en intégrant ceux suspects de COVID-19, ainsi que les cas avérés.
  • Des liens et des documents complémentaires brefs et spécifiques à chacune des étapes clés de la démarche.
  • Une FAQ relative au COVID-19 largement alimentée par les questions des cabinets de médecine générale.

Nous espérons que cet accompagnement, via la mutualisation et la centralisation de documentation, vous permettra d’appréhender au mieux dans vos cabinets, cette crise aussi douloureuse qu’inédite.

Nous vous encourageons également à nous faire part des éventuelles améliorations que vous jugerez pertinentes et à consulter le site du CoronaCheck pour des informations complémentaires: