Satisfaction du personnel des Hospices cantonaux en 1996

Abstract

Dès les années 80, les enquêtes de satisfaction du personnel s'intègrent aux démarches de maîtrise de la qualité. L'ambition de ces démarches n'est ni plus ni moins que d'élaborer une meilleure capacité réflexive sur la vie des entreprises. La qualité des prestations fournies dépendpour une part importante de la satisfaction que chacun retire quotidiennement de l'exercice de son métier. L'entreprise elle-même y gagne aussi, la motivation du personnel permettant d'éviter de perdre des collaborateurs compétents que ce soit par absentéisme ou par démission. L'enquête de satisfaction auprès des professionnels des Hospices cantonaux (ci-après Hospices) fait suite au questionnaire  lancé auprès des médecins-assistants et des chefs de clinique en 1995. Comme la plupart des instruments de mesure élaborés en vue d'un suivi, elle ne prétend pas fournir les causes de satisfaction ou d'insatisfaction ; elle se propose plutôt de les détecter, à l'instar d'un signal  d'alarme. Les résultats doivent être interprétés par les personnes concernées en connaissance du contexte. Le souci de qualité est d'autant plus important que les Hospices se trouvent au terme du programme d'économie OrCHidée. Les buts de la présente enquête sont multiples :

- détecter des problèmes latents qui ont peut être été ignorés jusqu'ici ;

- mettre en évidence ce qui donne satisfaction ;

- enseigner les instances politiques sur les problèmes de gestion du personnel et mesurer l'efficacité des mesures correctives (contrat de prestations) ;

- développer une relation de partenariat entre la direction et les employés ;

- servir d'indicateur, parmi d'autres critères, à l'évaluation des cadres.

Type de publication : Raisons de santé
Groupes de recherche liés : Evaluation des soins