Situation des personnes transgenres par rapport au VIH/IST en Suisse : rapid assessment

Abstract

Ce rapport permet d'identifier le sous-groupe des personnes transgenres pratiquant ou ayant pratiqué le travail du sexe comme une population clairement exposée à un risque notoirement élevé d'infection par le VIH et les IST. L'ampleur rapportée du phénomène justifie pleinement l'inclusion de cette population dans le dispositif de surveillance comportementale du VIH et des autres IST, mais également la réalisation urgente d'actions de prévention communautaire. Par contre, il ne nous permet pas d'arriver à un consensus fort en ce qui concerne la situation des personnes transgenres non travailleuses du sexe par rapport au VIH et aux autres IST en Suisse. Les données internationales sont cependant suffisamment préoccupantes pour justifier la réalisation d'une recherche sur la santé sexuelle au sein de cette population. Cette recherche devra prendre en compte les contextes de vie souvent hostiles auxquels sont confrontées les personnes transgenres. Par ailleurs, les personnes transgenres devraient pouvoir être reconnues en tant que telles et enregistrées de manière systématique dans les systèmes de déclaration du VIH et des autres IST, dans les outils de suivi statistique des centres de dépistage et de conseil VIH/IST, ainsi que dans l'enquête suisse sur la santé.

Type de publication : Raisons de santé
Groupe de recherche lié : Évaluation et expertise en santé publique