Coloscopie de dépistage

Réalisé par un médecin spécialiste des maladies digestives (gastroentérologue), cet examen explore l’intégralité du côlon à l’aide d’un tube flexible muni d’une caméra. Il permet de détecter visuellement d’éventuels polypes bénins ou à risque évolutif vers le stade de cancer, ou un cancer. La coloscopie est parfois proposée comme test de dépistage d’emblée (coloscopie de dépistage), ou plus généralement en second temps si un test de recherche de sang dans les selles a donné un résultat positif. 

 

Comment prendre rendez-vous pour la coloscopie de dépistage?

Lors de votre consultation d'inclusion dans le programme de dépistage pour coloscopie de dépistage, votre médecin-traitant devra impérativement vous orienter vers un des médecins spécialistes en Gastroentérologie FMH, partenaire du programme de dépistage vaudois et l'informer de votre participation au programme de dépistage. (Voir liste en bas de page)

 

Comment la coloscopie de dépistage se déroule-t-elle?

Afin de «préparer» votre intestin à l'examen, vous devez suivre un régime strict durant 48 heures minimum (régime sans résidu), une diète restrictive et absorber une solution laxative. Lors de l'examen, vous êtes allongé sur le côté, et on vous administre généralement un médicament sédatif. Ce médicament déclenche un état de léger endormissement. Le gastroentérologue introduit alors un tube fin et souple muni d’une caméra par l'anus. Cet appareil, nommé endoscope, lui permet:

  • d’inspecter l’ensemble de la paroi interne du côlon.
  • de détecter et enlever d’éventuelles lésions bénignes (polypes) pour éviter qu’elles n’évoluent éventuellement en cancer. 
  • de détecter d’éventuelles lésions cancéreuses.

  

La coloscopie de dépistage est-elle douloureuse?

Non: la coloscopie est généralement réalisée sous sédation et n'est donc pas douloureuse. Toutefois, l'absorption du produit de préparation de l'intestin, qui permet de le rendre parfaitement propre pour que le gastroentérologue puisse examiner correctement ses parois, est un moment qui peut générer de l'inconfort.

 

Existe-t-il des risques lors de la coloscopie?

La coloscopie de dépistage est une procédure réalisée par un gastroentérologue, généralement sous administration d’un sédatif (produit qui induit un léger état d’endormissement). Vous ne devrez pas conduire de véhicule durant 12 à 24 h après l’examen.

Malgré toutes les précautions usuelles, la coloscopie peut dans de rares cas causer des douleurs abdominales sévères, des problèmes liés à la sédation, un saignement abondant, ou une perforation du côlon. On estime le risque des complications sévères (saignement ou perforation nécessitant une hospitalisation) à environ 2 cas sur 1'000 coloscopies. Les complications sévères sont plus souvent observées dans les cas ou des polypes sont enlevés. Votre médecin-traitant et le médecin spécialiste en gastroentérologie sont les interlocuteurs privilégiés pour vous renseigner sur ces risques éventuels.

 

Où et comment pratiquer une coloscopie?

Pour bénéficier de l'exemption de la franchise, vous devez impérativement être inclus par votre médecin de famille dans le programme de dépistage et prendre rendez-vous auprès d'un gastroentérologue agréé. Le lieu de la réalisation de votre coloscopie sera décidé par vous-même, avec le conseil de votre médecin de famille. Votre gastroentérologue doit être informé que votre examen est prévu dans le cadre du programme de dépistage.

Des informations médicales devront être communiquées au gastroentérologue afin d'assurer la sécurité de réalisation de cet examen. Voir la liste des gastroentérologues agréés pour le programme de dépistage cantonal ci-dessous. Si la coloscopie est normale, une réinvitation vous parviendra automatiquement dans un délai de 9 ans et 6 mois jusqu’à votre 70e anniversaire. 

 

A savoir:

Si vous souhaitez au moment d’une nouvelle participation faire plutôt un test de recherche de sang occulte dans les selles à la place de la coloscopie, parlez-en avec votre médecin de famille. 

Si la coloscopie révèle une anomalie, votre gastroentérologue décidera si vous devez faire une surveillance hors programme de dépistage. Vous ne recevrez alors plus de réinvitation. Votre surveillance se fera selon les conseils de vos médecins.

 

Comment bénéficier de l’exemption de franchise pour la coloscopie?

Vous devez avoir rencontré votre médecin afin d'être inclus dans le programme de dépistage pour bénéficier d'une exemption de franchise pour la coloscopie.

Vous devez prendre un rendez-vous auprès d'un gastroentérologue agréé pour le programme de dépistage (voir liste en bas de page) et l'informer de votre inclusion dans le programme de dépistage cantonal.
 


A savoir:
  • Le produit de préparation de l'intestin prescrit par votre médecin ou le gastroentérologue est à votre charge sans exemption de franchise.
  • En cas de préparation insuffisante, votre examen ne sera pas absolument fiable et devra généralement être refait. Un seul des deux examens sera pris en charge hors franchise selon la loi sur l'Assurance maladie, ceci en concertation avec votre gastroentérologue.
  • Si la réalisation de votre coloscopie nécessite l'assistance d'un anesthésiste pour des raisons de sécurité, il est possible que des frais d'anesthésie, non couverts par l'exemption de franchise, vous soient facturés.
  • En cas de rendez-vous manqué ou annulé dans un délai de moins de 24 heures précédant la date prévue, une facture forfaitaire n'entrant pas dans le cadre de la LAMal, non remboursée par les caisses-maladie ni par le programme de dépistage, peut vous être adressée directement par le gastroentérologue. Cette facture sera à votre charge intégrale.