Consultation consilium en médecine du travail «Travail et cancers»

La consultation consilium en médecine du travail «Travail et cancers» est proposée par le Département santé, travail et environnement (DSTE) d'Unisanté.

Environ 2'000 nouveaux cas de cancers par /an en Suisse pourraient être reconnus en maladie professionnelle par l’assurance-accidents versus la cent cinquantaine de cas actuels [Marant-Micallef, 2018 ; registre des cancers suisses ; statistiques des accidents LAA, 2019].

La consultation de consilium en médecine du travail «Travail et cancers» permet:

  • Une orientation des patients vers l’équipe des médecins du travail de l’unité consilium du secteur santé en entreprise du Département santé, travail et environnement (DSTE) d’Unisanté à partir d’auto-questionnaires de repérage simples transmis au médecin de famille,
  • Une aide concrète: avis, conseil et soutien sur les plans professionnel et assécurologique:
    • Détection et analyse des expositions aux cancérigènes professionnels sur l’ensemble de la carrière ; synthèse bibliographie pour argumenter la déclaration de maladie professionnelle à l’assurance-accidents
    • Avis d’aptitude au poste de travail actuel dans le cadre d’un retour au travail si pertinent et en l’absence d’un médecin du travail au sein de l’entreprise
Consultation consilium en médecine du travail «Travail et cancers»

En cas de reconnaissance en maladie professionnelle, l’obtention d’une réparation envers les patients et leurs ayants-droit.

  • De promouvoir la prévention des cancers professionnels
  • L’expertise en oncologie professionnelle s’adresse à toute personne souffrant de mésothéliome, de cancers broncho-pulmonaire, de vessie, ORL, cutané ou d’hémopathie et à leur médecin pour savoir si le travail peut être en cause dans leur maladie et si celle-ci est à déclarer en maladie professionnelle, quand bien même une étiologie extra-professionnelle (tabac et cancer du poumon) est retrouvée.
  • Afin de bénéficier d’une évaluation, veuillez-vous adresser, en premier lieu, à votre médecin.


Modalités pour référer un·e patient·e

1.  Faire compléter (par votre patient·e) l'auto-questionnaire de repérage, selon le type de cancer:

2. Si votre patient·e a répondu "oui" à l'un des items de l'auto-questionnaire de repérage, nous adresser votre patient·e pour étayer le diagnostic étiologique professionnel suspecté.

Remarque: les auto-questionnaires de repérage sont mis à jour régulièrement selon les données de la littérature. Il est donc conseillé d'imprimer les versions en ligne au fur et à mesure des besoins.

Demande de renseignements

Pour toute demande de renseignements, le médecin peut contacter le secrétariat médical.

Nous écrire