Formation prégraduée

Unisanté est actif dans la formation prégraduée pour le domaine des soins (infirmier principalement), en médecine et en pharmacie. La formation prégraduée (ou universitaire) permet aux étudiant·e·s d’acquérir les bases de la profession et d’exercer un emploi salarié une fois leur diplôme en poche.


Domaine des soins

Une trentaine de stagiaires infirmier·ère·s en formation de base, ou en spécialisation, sont accueilli·e·s chaque année à Unisanté.

Ils suivent une formation de la Haute Ecole spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO) dans le domaine de la santé et du travail social. Ces formations regroupent plusieurs orientations, dont les soins, la nutrition, la mobilité, la réhabilitation, le service et l’éducation sociale. De niveau universitaire, elles sont axées sur la pratique et préparent les étudiant·e·s à entrer directement dans la vie active. 

En savoir plus sur les HES du canton de Vaud:


Médecine

Les étudiant·e·s en médecine de l’Université de Lausanne suivent des enseignements donnés par une trentaine de médecins cadres d'Unisanté. Ces médecins prennent en charge des stagiaires à Unisanté et supervisent des travaux de master.
  
L’Ecole de médecine de la Faculté de biologie et médecine (FBM) gère la formation du Bachelor et du Master en médecine. Ce dernier titre obtenu, les étudiant·e·s peuvent se présenter à l’examen fédéral de médecin.

Unisanté s’engage spécifiquement dans la formation des futurs médecin du travail et dans la sensibilisation des médecins de famille à la santé et à la médecine du travail.

L'institution s’engage également spécifiquement dans la formation des futurs médecins de famille.

 

Immersion communautaire 

Le programme de Médecine et santé communautaire de la Faculté de biologie et médecine se déroule sur quatre ans. Il rassemble les enseignements de santé publique, de médecine communautaire et de sciences humaines et sociales en médecine. 

Objectif de l'enseignement

Étudier comment les valeurs, les comportements, et l'environnement social et physique influencent la santé et la maladie mais aussi l’exercice de la médecine.

Le programme met l’accent tant sur les déterminants non-biomédicaux de la santé et de la maladie, que sur les déterminants contextuels de l’exercice de la médecine.

Le module "Immersion communautaire" s’intègre dans ce même programme. Inspiré par des formations similaires en place à la Faculté de médecine de Genève et à la Faculté de médecine de Paris XIII, les étudiant·e·s sont amené·e·s en fin de 3ème année à réaliser un travail de terrain sur une thématique de santé de leur choix.

Congrès de l'immersion communautaire 

L'IMCO clôt le module "Immersion communautaire" et inclut la conférence d’un spécialiste dans le domaine de la santé communautaire ainsi que les présentations des travaux réalisés par les étudiant·e·s. Les meilleurs travaux se voient décernés un prix attribués par l'un des organismes de soutien du congrès. Certains d’entre eux sont également retenus pour publication dans une revue médicale

Les étudiant·e·s ont la possibilité de consulter les anciens travaux 2019 sur la plateforme Documents IMCO

 

Médecine et genre

Toutes les écoles de médecine de Suisse se sont accordées pour définir un catalogue commun d’objectifs d’enseignement. La dernière révision a donné lieu au PROFILES (Principal Relevant Objectives and a Framework for Integrative Learning and Education in Switzerland). Il contient explicitement des objectifs liés à l’intégration du genre dans le cursus de médecine, au niveau connaissances ou compétences. 

La thématique du genre est abordée selon différents axes:

  • cours et séminaire thématiques «médecine et genre»
  • approche réflexive sur l’influence du genre dans la pratique clinique (cours bloc)
  • intégration du genre dans l’enseignement des différentes disciplines
  • travaux de master et de doctorat: de nombreux sujets contribuant au projet médecine et genre sont explorés

L’Unité médecine et genre accueille régulièrement des médecins pour la réalisation de travaux en vue de l’obtention du Doctorat en médecine MD (géré par l’école doctorale de la FBM à Lausanne).

Nous contacter 

 

Pharmacie

Pour exercer le métier de pharmacien·ne, vous devez obtenir un Bachelor en sciences pharmaceutiques puis un Master en pharmacie, qui permet ensuite d'accéder à l’examen fédéral menant au diplôme fédéral de pharmacien·ne.

La durée du Bachelor est de 3 ans. La première année peut être suivie à l’Université de Lausanne (Faculté de biologie) ou à l’Université de Genève (Section des sciences pharmaceutiques). Le cursus se poursuit ensuite à l’Université de Genève, à l’ETHZ ou à l’Université de Bâle. Le Master en pharmacie dure 2 ans.

Unisanté est responsable de divers modules d’enseignement et de l’organisation d’examens pour la formation universitaire de pharmacien·ne. La Pharmacie d’Unisanté accueille également des étudiant·e·s en pharmacie pour des stages