Formation postgraduée

Des formations postgraduées sont proposées par Unisanté dans le domaine des soins (infirmiers principalement), en médecine, en pharmacie et par le biais de son école doctorale.

La formation postgraduée permet d'acquérir une spécialisation. Elle est ouverte aux personnes ayant déjà obtenu un master. 

 

Domaine des soins

Unisanté accueille des étudiant·e·s du Master ès sciences en sciences infirmières. Cette formation est proposée conjointement par l'Université de Lausanne et la Haute Ecole spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO). 

Placé sous l'égide de l’Institut universitaire de formation et de recherche en soins (IUFRS), ce programme est conçu pour former les futurs diplômé·e·s à exercer un rôle d'expert pour optimiser la qualité des soins, la sécurité des patient·e·s et garantir une utilisation efficiente des ressources.

Unisanté est un terrain propice pour la formation en pratique infirmière avancée, pour ses collaborateurs, pour des travaux d’étudiants (projet clinique ou projet de recherche), et pour des stages pratiques sur le terrain pour les étudiants en formation Master.

Liens utiles

 

Médecine

Unisanté propose une trentaine de places de médecins assistants encadrés par des chefs de clinique. 

Afin d’offrir une formation postgraduée de cinq heures hebdomadaires à chacun de ses médecins, Unisanté organise chaque semaine environ dix heures de colloques auxquels les médecins participent en fonction de leur présence et de leur emploi du temps. 
Cette formation est ouverte aux médecins de l’extérieur qui souhaitent y participer.

L'Institut suisse pour la formation médicale postgraduée et continue (ISFM), institut autonome de la Fédération des médecins suisses (FMH), fixe les principes et les conditions d'obtention des titres de la formation médicale postgraduée, ainsi que les critères de reconnaissance des établissements de formation postgraduée (EPFG).

Les médecins ayant un diplôme de médecin reconnu en Suisse peuvent effectuer leur spécialisation auprès des services du CHUV. 43 disciplines de formation postgraduée sont représentées au sein des différents services du CHUV. En savoir plus 

Les médecins qui souhaitent obtenir le titre FMH, puis s'installer en pratique privée, peuvent suivre la formation postgraduée en médecine de famille. Plus d'informations ci-après.

Liens utiles

 

Médecine de famille

Cursus romand de médecine de famille

Le Cursus romand de médecine de famille (CRMF) est un modèle de solidarité régionale en faveur de la formation postgraduée en médecine de famille. 


Ce cursus poursuit les trois objectifs suivants: 

  • Encourager les étudiants et les collègues en formation à choisir la médecine de famille en promouvant l’attractivité de la médecine ambulatoire et en cabinet:
    • Faire le lien entre l’enseignement universitaire et la formation postgraduée des futurs médecins de famille
    • Rassembler et motiver les futurs médecins de famille
  • Favoriser la décentralisation et l’installation en régions périphériques pour une répartition plus adéquate des médecins entre zones urbaines et périphériques romandes:
    • les conseiller, lors d’entretiens individuels, dans leurs choix de places de formation postgraduée en lien avec leur projet professionnel
    • les orienter vers des filières régionales de formation en médecine de famille
  • Assurer le développement et l’intégration de l’assistanat en cabinet médical

 

Concrètement, le Cursus romand de médecine de famille entre en contact avec les étudiant·e·s des Facultés et les médecins assistant·e·s candidat·e·s à une formation en médecine de famille. Ils reçoivent conseils et suivi sous forme d’entretiens individuels et personnalisés avec des médecins de famille coordinateurs.

Le but est de construire leur programme de formation et choisir leurs places de formation postgraduée en cohérence avec le règlement, leurs intérêts, leur projet professionnel et leur réalité privée. Ces coordinateur·trice·s sont rattachés soit aux Facultés de Médecine de Lausanne et Genève, soit aux cantons et programmes intégrés dans toute la Suisse romande.

Les personnes suivantes sont encouragées à rejoindre le CRMF et à demander un entretien avec un des médecins coordinateurs:

  • Etudiant·es des Facultés de Médecine Suisses intéressés par une formation postgraduée en médecine interne générale en Suisse romande pour devenir médecin de famille ou ayant des questions à ce sujet.
  • Médecins assistant·es engagés dans une formation postgraduée en médecine interne générale pour devenir médecin de famille ou souhaitant se réorienter dans cette direction.
  • Etudiant·es, médecins en cours de spécialisation ou médecins spécialistes en médecine générale à l’étranger souhaitant débuter, poursuivre ou compléter une formation postgraduée en médecine interne générale pour devenir médecin de famille dans un projet d’installation en cabinet en Suisse.

Le Cursus romand de médecine de famille vise également à favoriser chez les médecins en formation une identité professionnelle précoce et des contacts en organisant des rencontres annuelles avec thèmes de formation ciblés pour la médecine de famille.

Enfin, il stimule la coordination des programmes d’assistanat au cabinet médical dans les différentes régions et cantons.

Assistanat au cabinet

Dans le cadre du programme vaudois d’assistanat au cabinet (AssVD), le canton de Vaud finance quatorze places d’assistanat par année avec la possibilité pour le médecin assistant d’effectuer 6 mois à 100% ou 12 mois à 50%.

La priorité est donnée aux futurs médecins de famille prévoyant une installation dans le canton de Vaud et qui sont en troisième ou quatrième année de formation, des exceptions étant toutefois possibles.

De bonnes connaissances de notre système de santé ainsi qu’une expérience en médecine interne sont primordiales pour profiter pleinement de cet assistanat. C’est pourquoi les candidats doivent avoir accompli deux ans de formation postgraduée en Suisse, dont une année de médecine interne, dans les sites de formation postgraduée certifiés par l’Institut suisse pour la formation médicale postgraduée et continue (ISFM).

Le salaire perçu par le médecin assistant est de 100%. Le versement du salaire ainsi que la plupart des formalités administratives d’engagement sont effectuées par le service administratif d'Unisanté.

www.crmf.ch 
Contact: 021 314 61 15
Fax: 021 314 75 90

Médecine du travail

Unisanté organise, en collaboration avec l'Unité de médecin du personnel du CHUV, la formation postgraduée pour l'obtention du titre Fédération des médecins suisses (FMH) de médecin spécialiste en médecine du travail. Durant leur programme de spécialisation, les médecins assistants bénéficient d'une formation pratique et suivent des cours communs, donnés dans le cadre du DAS Work+Health.

 

Pharmacie

Depuis 2009, la pharmacie d'Unisanté propose un programme de spécialisation postgraduée en pharmacie clinique ambulatoire sur deux ans, offrant une expérience très variée en lien avec la «pharmacie communautaire de demain». Ce programme est reconnu comme formation postgraduée au sens de la LAMal et permet de valider deux années de pratique officinale.

De nombreuses activités sont accréditées comme travaux pratiques dans le cadre de l'obtention du titre FPH de spécialiste en pharmacie d’officine. Ces activités sont présentées sur la plateforme FPH. La réalisation et l'évaluation de ces activités cliniques, de formations, de réaction, ainsi que de nombreuses autres, peuvent permettre de récolter plus de 1'000 points FPH en cours de formation.

La formation a pour objectif de former les pharmacien·ne·s aux principales activités cliniques et prestations pharmaceutiques:

  • assistance pharmaceutique
  • activité officinale
  • consultation d’adhésion basée sur une approche motivationnelle
  • animation de colloques pour médecins et pharmacien·ne·s
  • animation de cercles de qualité ambulatoire et en EMS

La progression se fait à l’aide de formations théoriques et pratiques, de réalisation d’activités sous supervision, de debriefings réguliers sur les activités réalisées et de nombreuses discussions de cas cliniques. Ce programme comprend la participation au CAS «pharmacie clinique–prestations dans les soins de base», formation également accréditée pour l'obtention du titre FPH de spécialiste en pharmacie d'officine (1'700 points). Durant ces deux années de formation, le suivi du CAS et la réalisation de travaux pratiques permettent d'avancer de façon significative vers l'acquisition du titre FPH de spécialiste en pharmacie d'officine. En effet, celui-ci nécessite l'obtention de 3'000 points FPH sous forme de cours ou de travaux pratiques. Environ trente personnes ont déjà suivi ce programme. 

La pharmacie d'Unisanté intervient régulièrement dans l'animation de formations continues ou postgraduées pour des pharmacien·ne·s mais aussi des infirmier·ère·s, médecins ou dentistes.

Infos

La pharmacie d'Unisanté propose deux places par année. Postuler

Liens utiles 

 

Plan de formation

But

Offrir une formation postgraduée en pharmacie clinique ambulatoire:

  • pour préparer les participant·e·s aux activités futures en pharmacie communautaire
  • s’intégrer aux programmes de formation nationaux (LAMal et spécialiste en pharmacie d’officine)

Activités

  • prestations en pharmacie clinique ambulatoire dans les soins de base: unités officines (participation à la consultation d’adhésion thérapeutique) et assistance pharmaceutique et formation
  • formation pratique et théorique structurées: participation au CAS en pharmacie clinique: prestations dans les soins de base
  • participation aux activités de formation
  • participation aux différents rôles et mandats d’un·e pharmacien·ne clinicien·ne dans les soins de base, par exemple: expertises, animation de formation, assistance pharmaceutique en EMS, cercles de qualité, analyse de médications, autre

Objectifs de la formation

Développer un savoir-faire et un savoir-être adéquat afin de mener et/ou de participer à une activité autonome dans les domaines suivants:

  • triage, validations et suivi de patients avec des pathologies aiguës ou chroniques courantes
  • activité de pharmacie clinique ambulatoire dans des domaines thérapeutiques couramment rencontrés à la pharmacie d'Unisanté, par exemple HIV, dialyse, neurologie, infectiologie, gériatrie
  • évaluation et prise en charge officinale d’un·e patient·e, c.-à-d. interactions avec des patient·e·s ayant des problématiques psychosomatiques ou psychosociales et évolution dans un milieu médical universitaire interprofessionnel
  • consultation d’adhésion thérapeutique
  • prise en charge des questions de la Centrale d’informations sur les médicaments
  • usage rationnel des outils d’aide à la décision clinique et des sources d’information à disposition
  • préparation et animation de formation
  • participation aux activités de production de la Centrale d’information sur les médicaments (actualités médicaments)

Déroulement de la formation

En 1ère année

Activité similaire à celle d’un·e pharmacien·ne adjoint·e avec 50% de temps de formation/30% de formations (inclus retours pédagogiques en cours d’activité) et 20% pour le suivi du «CAS pharmacie clinique: prestations dans les soins de base»:

  • acquisition ou consolidation des connaissances requises pour œuvrer dans les différentes unités de la pharmacie d'Unisanté
  • élargissement des compétences par la participation au «CAS pharmacie clinique: prestations dans les soins de base»
  • travaux sous supervision principalement destinés à l’interne de la pharmacie d'Unisanté
  • retours pédagogiques sur les activités/ productions et discussions de cas

2ème année

Activité similaire à celle d’un·e pharmacien·ne adjoint·e incluant 30% de formation (inclus retours pédagogiques en cours d’activité):

  • développement d’expertises et élargissement du champ de vision
  • travaux sous supervision orientés vers un public externe à la pharmacie d'Unisanté (formations, cours blocs médecine, colloques, autre)
  • pratique avancée et acquisition d’expérience au sein des unités de la pharmacie d'Unisanté (participation aux cercles de qualité de la Policlinique de Médecine générale ou en EMS)
  • retours pédagogiques sur les activités/productions et discussions de cas
  • parrainage des pharmacien·ne·s adjoint·e en formation postgraduée de 1ère année

 

Nous contacter