BODENMANN Patrick

BODENMANN Patrick

Co-directeur médical
Chef du Département Vulnérabilités et médecine sociale - DVMS

Diplômes : Diplôme fédéral de médecin, Université de Lausanne (1993)
Doctorat en médecine de l’UNIL (2001)
Diplôme spécialiste FMH en médecine interne (2001)
Master of Science in Public Health (MSc PH), London Shcool of Hygiene and Tropical Medicine, Royaume-Uni (2005)
Titres académiques : Professeur associé et titulaire de la Chaire de médecine des populations vulnérables de l’UNIL (2006)
Professeur associé, Faculté des sciences infirmières, Université Laval, Québec (2019)
Co-directeur médical (2019 à ce jour)
Vice-Doyen du Dicastère enseignement & formation de la Faculté de biologie et de médecine (2020 à ce jour)
Domaine de recherche : Notre recherche cible différentes populations en situation de vulnérabilité, leurs besoins spécifiques; certaines se concentrent sur le système sanitaire. Toutes visent une prise en charge équitable de tout·e patient·e. Il s'agit aussi bien d'études observationnelles que d'études interventionnelles, qualitatives et/ou quantitatives. Actuellement, les axes de recherche sur lesquels nous travaillons au sein du Département sont les suivants :

1. Patient·e·s sourd·e·s et malentendant·e·s, et implémentation d’un enseignement de prise en charge au niveau cantonal (financement CPSLA)
2. Impact de l'enseignement des compétences cliniques transculturelles : cet enseignement donné aussi bien en prégradué qu'en postgradué permet de réaliser des études pré-post de type « Medical Education »
3. Littératie en santé des patient·e·s : cette thématique a généré plusieurs travaux de master dans différents settings; nous en sommes à un stade d'études observationnelles pour implanter par la suite un certain nombre d'interventions. Nous faisons partie d'un réseau francophone de la littératie en santé
4. Besoins spécifiques des travailleuses du sexe : à partir d'un certain nombre d'observations, nous essayons d'adapter actuellement nos prises en charge auprès de cette population à risque (REFLIS)
Enseignement : Enseignement prégradué - Faculté de biologie et de médecine (FBM), Université de Lausanne :

Médecine et santé communautaires
B1.5 MSC « Perspectives anthropologiques de la médecine et de la santé : une introduction », responsable du module
B3.6 MSC IMmersion COmmunautaire (IMCO) : co-direction du module
B3.7 MSC « Racisme et pratique de la médecine : éléments pour un apprentissage nécessaire », responsable du module
B3.7 MSC « Santé, minorités, diversité », responsable de l’organisation du cours ex-cathedra et des ateliers
B3.7 MSC « Maladies sexuellement transmissibles, l’exemple du VIH-Sida »
B3.9 / M1.9 Cours à option « Équité des soins, équité en santé : des patient·e·s, des pathologies, des défis de santé publique », responsable du cours à option
M1.5, Généralisme I : « Compétences en santé, Céphalée aiguë aux urgences, Personnes sourdes et malentendantes »
M2.5, Généralisme II : « Médecine carcérale »

Enseignement prégradué – « Santé communautaire et déterminants sociaux de la santé », Faculté de science et de médecine, Université de Fribourg et Université de Genève

Formation continue :
1. CAS Santé et diversités (co-direction, Universités de Lausanne et de Genève)
2. CAS en santé publique (Université de Lausanne)
3. CAS pharmacie clinique (Université de Genève)
4. Santé et Migration
Le professeur Patrick Bodenmann a été nommé vice-Doyen du Dicastère enseignement et formation de la Faculté de biologie et de médecine le 1er août 2020. Il est également titulaire de la Chaire de médecine des populations à situation de vulnérabilité de l’Université de Lausanne depuis 2016. Au sein d’Unisanté, il est co-directeur médical et chef du DVMS, département qui regroupe les activités de soins auprès des plus démunis dans le domaine de l’asile, de la clandestinité, des prisons, de la communauté, ainsi que des activités d’expertises.

Le professeur Bodenmann est connu pour ses travaux de recherche sur l’équité des soins et d’équité en santé, la prise en charge des personnes en situation de vulnérabilité, et l’implémentation d’approches cliniques auprès des plus démunis afin de maintenir une excellente qualité des soins.

Son enseignement se concentre sur des thématiques de médecine et santé communautaire et de médecine de 1ère ligne ; il a notamment développé un enseignement pré-gradué et un cursus médical allant de la 1ère à la 5ème année de formation des étudiant·e·s de médecine sur les thématiques des déterminants sociaux de la santé, la précarité, le racisme et les compétences cliniques transculturelles. Il a édité en tant qu’éditeur principal en 2018 le livre « Vulnérabilités, équité et santé », support d’enseignement mais aussi résumant plusieurs activités de recherche effectuées (Éditions Médecine et Hygiène, 1ère édition, 2018). D’origine biculturelle, ses choix de vie, mais aussi ses activités de ressourcement se concentrent sur la diversité, le métissage et le bigarrement.