Retour d’expérience des cabinets MOCCA lors de la première vague CoVID-19

Abstract

Depuis 2019, le projet pilote MOCCA teste l’intégration d’infirmier-ère-s (IMF) dans 8 cabinets de médecine de famille du canton. L’année 2020, marquée par la crise sanitaire liée à la covid-19, a nécessité une adaptation du projet principalement durant la première vague (mars –juin 2020). Dès le 13 mars 2020, les 8 cabinets médicaux inclus dans le projet pilote, dont 4 identifiés comme centre ambulatoire renforcé (CAR), ont choisi de prendre en charge les patient·e·s suspect·e·s de Covid-19. Ces cabinets médicaux ont dû rapidement adapter leur activité et réaménager leurs locaux afin de prendre en charge ces patient·e·s, tout en maintenant un suivi de leur patientèle. Le contexte a nécessité une forte créativité de la part des cabinets aussi bien d’un point de vue organisationnel (flux, télémédecine, auto-frottis, tri téléphonique, frottis) que pour se procurer du matériel en une période de pénurie. Parmi les 8 cabinets médicaux, 4 étaient en phase de démarrage en tant que cabinet médical MOCCA.

Groupe de recherche lié : Médecine de famille