Evaluation du projet de l’Association Réseau Orientation Santé Social (AROSS)

Abstract

Dans le cadre des travaux de la planification médico-sociale (PMS) du canton de Neuchâtel et afin d’améliorer l’orientation des personnes âgées de plus de 65 ans dans le réseau socio-sanitaire du canton, le rapport « Réseau et entretiens d’orientation » préconisait la création d’un dispositif d’information, d’orientation et de coordination à l’échelle cantonale, portée par un établissement autonome de droit public. La finalité annoncée de ce dispositif est « d’augmenter l’espérance de vie sans incapacité », par la détection et la prise en charge précoce et adaptée des personnes pré-fragiles et fragiles.

Avant le déploiement à grande échelle de ce dispositif, l’État a souhaité l’expérimenter sur un territoire du canton. L’Association Réseau Orientation Santé Social (AROSS) a ainsi été créée en mars 2015 afin de promouvoir le développement d’un réseau socio-sanitaire assurant l’information, l’orientation et l’efficience de l’accompagnement des personnes âgées de plus de 65 ans, dans une optique de continuité des soins.

Un projet-pilote, sous la forme d’une structure d’information et d’orientation destinée aux personnes âgées, à leurs proches et aux partenaires socio-sanitaires, a été mis en place depuis le 1er janvier 2016 sur les communes du Locle et des Brenets, puis étendu sur l’ensemble du district du Locle au 1er janvier 2017, afin de tester et valider l’approche.

Type de publication : Raisons de santé