Evaluation épidémiologique du programme de dépistage du cancer du sein des cantons de Jura, Neuchâtel et du Jura bernois, 2005-2017

Abstract

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent et le plus mortel chez la femme. Le dépistage par mammographie est actuellement le seul moyen avec une efficacité démontrée pour diminuer la mortalité dans la population féminine de 50 à 74 ans. La mammographie permet de détecter une tumeur avant qu’elle ne devienne palpable et le plus souvent avant qu’elle n’envahisse les ganglions lymphatiques. Les femmes bénéficiant d’un diagnostic précoce ont plus de 90% de chance de guérison.

Le programme BEJUNE de dépistage a démarré en 2005 dans le canton du Jura avant de s’étendre au canton de Neuchâtel en 2007 et à l’arrondissement du Jura bernois dès 2009. Il offre une mammographie prise en charge à 90% hors franchise par l’assurance de base, tous les deux ans, à toutes les femmes âgées entre 50 et 74 ans. Les Jurassiennes bénéficient de la gratuité de cet examen, la quote-part de 10% étant prise en charge par les collectivités publiques. Contrairement au dépistage effectué hors des programmes, les programmes doivent satisfaire à des normes strictes de qualité et se soumettre à des évaluations périodiques externes de leurs performances afin d’assurer leur efficacité.

Ce document résume les principaux résultats du rapport complet de l’évaluation réalisée par unisanté, avec un focus sur la plus récente période (2014-2017).

Type de publication : Raisons de santé : les essentiels
Groupe de recherche lié : Maladies chroniques