Evaluation de 20 ans d’activité du programme vaudois de dépistage du cancer du sein, 1999-2018 : l'essentiel

Abstract

Le cancer du sein reste le cancer le plus fréquent et le plus mortel chez la femme. Dans le canton de Vaud, quelque 600 femmes sont touchées chaque année et 120 en décèdent. La mammographie de dépistage demeure le seul moyen de prévention avec une efficacité prouvée pour diminuer la mortalité par cancer du sein dans la population féminine de 50 à 74 ans grâce à la détection précoce des tumeurs. Les femmes bénéficiant d’un diagnostic précoce ont plus de 90% de chance de guérison.
Le canton de Vaud a été le précurseur en Suisse en lançant le premier programme organisé de dépistage du cancer du sein en 1999, après six ans de projet pilote. Le programme offre une mammographie prise en charge à 90% hors franchise par l’assurance de base, tous les deux ans, à toutes les vaudoises âgées entre 50 et 74 ans. Les programmes de dépistage organisés doivent satisfaire à des normes strictes de qualité et se soumettre à des évaluations périodiques externes de leurs performances afin d’assurer leur efficacité.
A l’occasion des 20 ans de fonctionnement du programme, en plus des indicateurs standards permettant la comparabilité inter-cantonale et internationale (cf encadré), le rapport d’évaluation 2022 réalisé par Unisanté inclut des analyses et des indicateurs longitudinaux de l’évolution sur 20 ans de la participation et de la qualité. Ce document résume les principaux résultats du rapport complet.

Groupe de recherche lié : Epidémiologie du cancer (GEPIC)