Un outil numérique pour améliorer la prise en charge des enfants malades

Pour le développer, les scientifiques d’Unisanté, en collaboration avec plusieurs autres institutions internationales, se sont basées sur différentes sources: des recommandations cliniques internationales et nationales, une enquête menée auprès de 30 cliniciennes et cliniciens tanzaniens, une revue systématique des valeurs pronostiques de symptômes et signes cliniques, ainsi qu’une révision par des spécialistes en médecine clinique et digitale de huit pays.

Démocratiser le développement d’algorithmes cliniques

Les scientifiques ont également développé medAL-suite, une plateforme digitale se focalisant spécifiquement sur des algorithmes d’aide à la décision clinique.

Cette plateforme permet à des collaboratrices et collaborateurs ayant des compétences en programmation informatique restreintes de concevoir un algorithme médical à l'aide d'une interface "drag-and-drop". L’algorithme est ensuite automatiquement codé dans une application Android que les professionnelles et professionnels de santé peuvent alors utiliser pour s’occuper de leur patientèle.

Cette approche permet de démocratiser le développement et l’implémentation de ces algorithmes d’aide à la décision clinique.

Des études de validation clinique supplémentaires sont en cours en Tanzanie, au Rwanda, au Kenya, au Sénégal et en Inde.

* Le projet DYNAMIC a été créé en 2019 dans le but d’améliorer la qualité des soins prodigués aux enfants et aux adolescents (0-14 ans), dans des contextes à faibles ressources, par la mise en oeuvre d'algorithmes d'aide à la décision clinique et de tests permettant de guider et de former le personnel soignant à la prise en charge des enfants malades. DYNAMIC est financé par la Fondation Botnar et la Direction du développement et de la coopération suisse (DDC). Le financement de 10 millions de francs suisses sur 5 ans permet à Unisanté et à l’Institut Tropical et de Santé Publique Suisse (Swiss TPH), en collaboration avec l’EPFL, l'Ifakara Health Institute (IHI), le National Institute for Medical Research (NIMR), le Rwanda Biomedical Centre (RBC) et les autorités de santé publique de ces pays, de développer et de valider de nouveaux algorithmes d'aide à la décision clinique, afin de les implémenter à plus large échelle.

Référence

Tan R, Cobuccio L, Beynon F, Levine GA, Vaezipour N, Luwanda LB, et al. (2023) ePOCT+ and the medAL-suite: Development of an electronic clinical decision support algorithm and digital platform for pediatric outpatients in low- and middle-income countries. PLOS Digital Health 2(1): e0000170. https://doi.org/10.1371/journal.pdig.0000170

Toutes les publications d'Unisanté sont disponibles sur SERVAL, le serveur académique lausannois.

Plus d’information sur le site web du projet.