Évaluation des activités d’information et de sensibilisation du Programme Cantonal Tabac Tessinois (PCT1) Rapport final

Abstract

Le programme cantonal tabac 2015-2018 du canton du Tessin a pour but de consolider la dénormalisation de la consommation de tabac au sein de la population tessinoise. Parmi les projets qui composent ce programme, le PCT1 a pour objectif principal de produire et de diffuser différents supports d’information et d’assurer une présence sur le terrain afin de sensibiliser la population aux risques liés à la consommation de tabac.

Objectifs de la phase finale de l’évaluation
La phase finale de cette évaluation poursuivait les trois objectifs principaux suivants : 1) mesurer l’atteinte des objectifs du PCT1 en matière de couverture, de diffusion de connaissances et d’impact sur les attitudes en lien avec le tabagisme et sa prévention au sein de la population tessinoise ; 2) identifier les pratiques exemplaires en matière de communication à large échelle de message de prévention du tabagisme ; 3) mieux comprendre les processus à l’oeuvre dans le pilotage et la mise en oeuvre du PCT1.

Méthodes utilisées
Pour répondre aux objectifs de la présente évaluation, différentes méthodes complémentaires ont été utilisées. Tout d’abord une revue ciblée de la littérature sur les pratiques exemplaires en matière de communication a été conduite en explorant les sites Internet de différents organes et institutions de santé publique à l’échelle internationale, ainsi qu’en effectuant des recherches par mots clés dans des bases de données scientifiques.
Des entretiens semi-structurés ont été conduits avec les représentants des acteurs du PCT1 qui faisaient partie du groupe d’accompagnement de l’évaluation afin de comprendre les processus à l’oeuvre dans le pilotage et la mise en oeuvre du PCT1. Ces entretiens se sont appuyés sur une trame reprenant les principaux thèmes en lien avec les questions d’évaluation. Les résultats de l’évaluation globale du PCT réalisée par le « Kompetenzzentrum für Public Management » (KPM) ont été utilisés afin d’apporter un éclairage complémentaire aux réponses aux questions d’évaluation du PCT1.
Finalement, une enquête de couverture et d’impact auprès d’un échantillon représentatif de la population résidente du canton du Tessin, âgée de 15 ans et plus, a été menée au moyen d’un questionnaire en ligne que les participants pouvaient également remplir par téléphone via une Hotline.

Conclusion

Les deux objectifs prioritaires en matière d’outcome que les acteurs du PCT1 s’étaient fixés ont été atteints et même dépassés. Les groupes cibles et leurs besoins sont en grande partie identifiés, mais il reste une marge de progression pour mieux tenir compte des besoins des plus jeunes et pour comprendre les besoins et les moyens de mieux atteindre les personnes avec un faible niveau de formation et celles qui sont issues de la migration. Les messages et les activités de prévention du tabagisme ont néanmoins été largement remarqués par la population tessinoise. La présence étendue et diversifiée des acteurs de la prévention du tabagisme dans les manifestations publiques et les settings réunissant un large public a atteint un niveau remarquable. Les connaissances de la population vis-à-vis des dangers du tabagisme sont excellentes et les attitudes de celle-ci concernant la prévention du tabagisme sont globalement très favorables. Un effort supplémentaire devra néanmoins être fourni pour mieux convaincre les 15-24 ans et les fumeurs de la nocivité du tabagisme et des nouveaux produits dérivés du tabac, et de l’utilité de mesures de prévention supplémentaires. En ce qui concerne les jeunes, cela pourrait passer par des nouvelles stratégies de communication utilisant le large écho et les possibilités d’interactivité offerts par les réseaux sociaux et autres plateformes hébergées sur Internet. La communication entre les différents acteurs de la prévention du tabagisme au Tessin s’est notablement renforcée grâce au PCT, mais le pilotage et la coordination doivent encore être consolidés. Cet effort supplémentaire doit permettre de concentrer de manière concertée les efforts des acteurs sur un nombre limité de messages et d’interventions à grand impact.

Type de publication : Raisons de santé